Skip directly to content

La recherche au Pôle Formation & Recherche de l’Arseaa

Le Pôle Formation & Recherche de l’Arseaa place l’articulation et l’interaction entre recherche et formation en travail social au cœur de son projet
 

Les dernières évolutions des référentiels de plusieurs métiers du travail social témoignent d’une transformation et d’une diversification de ce dernier : évolutions des publics, de leurs attentes et besoins, réorganisation de l’offre sociale et médico-sociale, diversification des missions et des modalités d’intervention, etc.

Ses représentants font face à de nouveaux enjeux sociétaux : précarité massive, montée des troubles psychiques, vieillissement, crise sanitaire, isolement, radicalité, etc.

L’incertitude générée par les changements en cours et à venir renforce l’importance et l’intérêt de développer la recherche en travail social.

En cohérence avec la définition du travail social élaborée par le Haut Conseil du Travail Social, celle-ci est aussi appelée à évoluer, notamment avec la participation accrue des personnes directement concernées et des aidants (professionnels ou non), afin de mettre en jeu une dynamique réflexive permettant de penser le sens des pratiques et de faire émerger des connaissances originales et bénéfiques.

 

La recherche en travail social fait l’objet d’une volonté d’engagement de l’Arseaa, qui la considère comme l’un des outils de son intervention, de la qualité de ses prestations et de la compétence de ses personnels[1].

Le Pôle Formation & Recherche de l’Arseaa place donc l’interaction entre la recherche et la formation en travail social au cœur de son projet.

Des formateurs et chercheurs du Pôle Formation & Recherche de l’Arseaa sont activement engagés dans une démarche visant à promouvoir et valoriser des recherches concernant le travail social, et à articuler les apports de ces travaux à la formation initiale et continue.

Ainsi, à travers les conférenceset le Séminaire [En QUÊTE] - Recherche et Travail Social notamment, la recherche et la formation en travail social sont appelées à se nourrir et s’enrichir mutuellement.

Les partenariats en cours avec des composantes universitaires (INSPÉ Tarbes, INUC Albi, UT2J Toulouse) participent de cette dynamique qui mêle formation par la recherche et formation à la recherche.

Le Pôle Formation & Recherche de l’Arseaa est également directement impliqué dans plusieurs recherches et projets en cours,  en lien avec des enseignants-chercheurs, des professionnels du travail social et des personnes accompagnées au sein d’autres pôles de l’Arseaa, ainsi que d’autres associations.


« En fait, il existe un lien très étroit entre la finalité du travail social et la finalité de la recherche : dans les deux cas, il s’agit de renforcer une intelligence collective de l’agir, indispensable afin d’envisager l’avenir, d’anticiper et d’innover, faute de quoi les convictions et les pratiques l’emportent sur les connaissances et empêchent de sortir de la répétition sempiternelle des discours et des pratiques » (Marcel Jaeger, extrait de la séance n° 1 du Séminaire [En QUÊTE] - Recherche et Travail Social, 8 mars 2022).


L’équipe d’organisation et d’animation du Séminaire [En QUÊTE] - Recherche et Travail Social est actuellement composée de :

  • Florence Bordes, cadre pédagogique (Master 2 Recherche en Sciences de l’Éducation et de la Formation, Université Toulouse 2 Jean Jaurès ; Diplôme d’État d’Éducatrice Spécialisée [DEES] ; Certificat d’Aptitude aux Fonctions de Moniteur-Éducateur [CAFME])
  • Houria Lafontan, cadre pédagogique (Diplôme Supérieur du Travail Social [DSTS], Université Toulouse 2 Jean Jaurès ; Maîtrise en Administration Économique et Sociale, mention « Développement social », Université Toulouse 2 Jean Jaurès ; Diplôme d’État d’Éducatrice Spécialisée [DESS])
  • Johanna Reiter-Daouia, cadre pédagogique (Master 2 recherche « Formation aux métiers de la recherche en sociologie », Université Toulouse 2 Jean Jaurès ; Master 2 « science politique, politique et sécurité », Institut d’Études Politiques de Toulouse ; Diplôme d’État d’Éducatrice de Jeunes Enfants [DEEJE])
  • Maryse Tassain, cadre pédagogique (Diplôme d’Études Supérieures Spécialisées [DESS] de « sociologie, Politiques Sociales et rapports sociaux de sexe », Université Toulouse 2 Jean Jaurès ; Maitrise en science de l’éducation mention « Étude des systèmes complexes et aide à la décision », Université Toulouse 2 Jean Jaurès ; Diplôme d’État d’Éducatrice Spécialisée [DEES] ; Diplôme Inter-Universitaire [DIU] de sexologie, Université Toulouse 3 Paul Sabatier)
  • Vincent Buoro, cadre pédagogique (doctorant en psychologie au Laboratoire de Cliniques Psychopathologique et Interculturelle [LCPI] ; Master 2 Recherche « Psychologie clinique, psychopathologie et psychologie interculturelles », Université Toulouse 2 Jean Jaurès ; Diplôme d’État d’Éducateur Spécialisé [DEES])
  • Sébastien Carrié, ingénieur social (Diplôme d’État d’Ingénierie Sociale [DEIS] ; Master 2 professionnel de sociologie « Intervention et changement », Université Toulouse 2 Jean Jaurès)
  • Benjamin Combes, cadre pédagogique (Diplôme d’Études Approfondies [DEA] en science politique, Université Toulouse 1 Capitole ; Diplôme d’Études Approfondies [DEA] en « sociologie du pouvoir - sociologie clinique et psychosociologie », Université Paris 7 Denis Diderot ; Diplôme d’Études Supérieures Spécialisées [DESS] « Théories et Pratiques de l’Intervention Clinique dans les Organisations », Université Paris 7 Denis Diderot)

Le responsable du Séminaire [En QUÊTE] - Recherche et Travail Social est actuellement :

·        Léo Touzet, chargé du développement de la recherche (docteur en sociologie, chercheur associé au Centre d’Étude et de Recherche Travail Organisation Pouvoir [CERTOP]).

 

 

Pour toute question et/ ou demande d’information concernant la recherche au Pôle Formation & Recherche de l’Arseaa, merci d’écrire à l’adresse suivante :

recherche@arseaa.org

 

 


[1] Le Plan Stratégique Intervention Sociale, Formation et Recherche 2017-2021 de l’Arseaa définit la promotion de la recherche comme un de ses axes prioritaires. Il s’agit notamment de développer « un modèle de recherche participative en lien direct avec la formation et les terrains professionnels » et « de développer les partenariats avec les Universités et autres organismes de recherche » (source : Synthèse Plan Stratégique Intervention Sociale, Formation et Recherche 2017-2021).